COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Université de Poitiers
ComUE Léonard de Vinci
Le 9 avril 2019

#MT180

L’université de Poitiers et la ComUE UCLdV représentées par Florine Ecale à la finale nationale

Florine Ecale, lauréate du concours MT 180 de l’Université Confédérale Léonard de Vinci et doctorante à l’Université de Poitiers au laboratoire EBI, s’est qualifiée pour la finale nationale. Tous les regards sont désormais tournés vers le prochain grand rendez-vous : le 13 juin à la finale de Grenoble qui promet d’être d’une haute tenue !

 

© MT180 CPU-CNRS – David Pell

 

Une doctorante de l’Université de Poitiers en finale du concours Ma thèse en 180 secondes : retour sur un parcours sans faute

Avec sa thèse sur « le stress moléculaire du microbiote » (Laboratoire d’Écologie et Biologie des Interactions – EBI), Florine Ecale a réalisé un très beau parcours, en se qualifiant successivement à la finale locale de l’Université de Poitiers, le 14 février, puis à la finale régionale de l’Université Confédérale Léonard de Vinci, le 11 mars. Sélectionnée avec Charlotte Pichot (doctorante à l’Université de Poitiers, laboratoire CESCM) pour participer à la demi-finale du concours « Ma thèse en 180 secondes », du 4 au 6 avril, à Paris, Florine a su séduire à nouveau le jury. Elle avait trois minutes précises pour convaincre, présenter son sujet de recherche…

La ComUE Léonard de Vinci fièrement représentée.

L’objectif a été atteint puisque Florine est retenue parmi 56 candidats et représentera la ComUE UCLdV à la finale nationale du concours, le 13 juin, à Grenoble. Organisée par la Conférence des présidents d’université (CPU) et le CNRS, cette finale réunira 16 doctorant.e.s.

En attendant cette date, chaque vendredi, écoutez sur France Inter les finalistes dans l’émission de vulgarisation scientifique de Mathieu Vidard « La Tête au Carré », (partenaire du concours). Le 3 mai, dans le club, le portrait de Florine, à ne pas rater !

Le lauréat du 1er prix de la finale nationale 2019 représentera la France lors de la finale internationale du concours, le 26 septembre prochain, à Dakar, au Sénégal, aux côtés de 18 autres doctorant.e.s venu.e.s du monde entier.

Depuis trois ans, la ComUE UCldV a su s’illustrer dans le concours. En 2016, Nicolas Urruty, doctorant à l’École doctorale Gay Lussac de l’Université de Poitiers, a décroché la troisième place lors de la finale internationale à Rabat, au Maroc. La thèse de Nicolas Urruty portait sur « L’impact de la réduction des pesticides sur le rendement du blé en France ». En 2018, Alexis Parenté, docteur à l’Université de Limoges a accédé à la finale nationale du concours MT180 à Toulouse. Son sujet de thèse portait sur « L’étude de la variabilité phénotypique du développement musculaire ».

Ma thèse en 180 secondes : le concept

Concours francophone initié en 2012 au Québec (Canada) par l’Association francophone pour le savoir (Acfas), « Ma thèse en 180 secondes » lance un défi aux doctorant.e.s : expliquer leur sujet de recherche en français et avec des termes simples, à l’attention du grand public, avec l’appui, s’ils le souhaitent, d’une unique diapositive et le tout en trois minutes chrono ! Cet exercice de vulgarisation, original a un intérêt double pour les doctorant.e.s : il leur permet de rendre accessible les recherches au plus grand nombre et surtout les entraîne à l’art oratoire.

Prochain grand rendez-vous pour soutenir Florine Ecale doctorante à l’Université de Poitiers:
Finale nationale à Grenoble, le 13 juin 2019.

Plus d’informations :
Rendez-vous sur le site de Ma Thèse en 180 secondes
Revivez la finale régionale MT180 de la ComUE UCLdV
Découvrez les interviews de Florine Ecale et de Charlotte Pichot